Plate-Forme Interrégionale D'échange et de coopération pour le développement culturel

Agenda Européen de la Musique

L’élaboration d’un Agenda Européen de la Musique (AEM) a pour objectif de rassembler la diversité des voix du secteur musical en Europe, afin de définir une vision partagée et une stratégie commune pour l’avenir. Le Conseil Européen de la Musique a travaillé intensément pour consulter et entendre le plus de voix possible, à travers l’Europe et au sein du secteur de la musique – et continue de le faire. Dans le secteur musical européen, nous avons de nombreux points de vue et intérêts différents, mais nous partageons un objectif commun : un secteur musical prospère qui continue à jouer un rôle essentiel dans le paysage européen.

 

L'Agenda est basé sur un manifeste et 9 entrées clés couvrant les principales questions soulevées au cours des dernières années. 7 groupes de travail, constitués en fonction des différents chaînons du secteur de la musique se sont rencontrés à plusieurs reprises pour réfléchir et débattre sur leurs thématiques respectives. Ils ont produit des recommandations et des rapports qui ont servi de base pour déterminer des principes et des objectifs communs.

Objectifs

L’Agenda Européen de la Musique a vocation à rassembler le secteur de la musique, lui permettant de joindre leurs voix au sein d'une plateforme de collaboration et d’échange.

Initié par le Conseil Européen de la Musique (CEM), sa coordination reste rattachée au CEM, mais l’Agenda lui-même appartient à toutes les personnes qui s'y implique.

Le but de ce document est de permettre au secteur de promouvoir ses propres priorités, afin d'améliorer la situation de la musique en Europe : à quoi voulons-nous que le secteur ressemble d'ici à 10 à 15 ans ?

La Commission Européenne a exprimé le souhait d’une plus grande coopération entre les différentes disciplines culturelles, mais il est important de souligner les spécificités et les besoins de chaque secteur, ce qui peut être opéré avec l’Agenda. Si l’Union européenne ou les gouvernements nationaux veulent prendre des décisions concernant la musique à l’avenir, l’Agenda leur fournit un document complet (et un secteur uni) auquel ils pourront se référer.

Le CEM et les partenaires de cette entreprise sont la voix de la musique en Europe. Avec la publication de la Déclaration de Hangzhou de l’UNESCO, la culture et donc le secteur culturel, occupe une place plus importante dans les politiques au niveau international. Il est donc important que le secteur de la musique puisse répondre aux demandes de renseignements internationaux lorsque c'est nécessaire.

Traduction à partir de la version originale en anglais faisant seule référence, disponible sur le site du Conseil Européen de la Musique :

2018agendaeuropeenmusiquefr

 

L’Agenda européen de la musique vise à faire converger les nombreuses voix de la musique, afin d’établir un dialogue permanent entre les décideurs politiques et les acteurs du secteur de la musique

#EUagenda4music!

La musique est l’un des fondements de la culture européenne. Elle a une valeur intrinsèque, enrichissant et inspirant ceux qui s’y engagent. La musique est une forme d’art et, en tant que telle, a contribué et continue de contribuer énormément à l’héritage de l’Europe, en construisant un riche patrimoine qui préserve et célèbre la diversité des identités culturelles de notre continent. La musique favorise également le développement individuel et permet des changements à de nombreux niveaux de la société ; Elle est un formidable rassembleur de personnes, un vecteur naturel d’engagement et d’inclusion sociale et un puissant propagateur des valeurs démocratiques. La musique contribue également au commerce international, à la croissance économique et à la création d’emplois. Dans toutes ses manifestations, la musique est une ressource extrêmement précieuse pour l’Europe. A nos yeux, le secteur de la musique en Europe inclut toutes les personnes, les organisations et les entreprises du continent qui contribuent ou participent de manière significative à la vie musicale : créateurs, musiciens, interprètes, enseignants, formateurs, agents d’artistes, tourneurs, conférences, compositeurs, distributeurs, festivals, fabricants d’instruments, producteurs, promoteurs, éditeurs, chercheurs, ingénieurs du son, techniciens, exploitants de salles de musique et plus encore. Cela inclut les professionnels (gagnant leur vie à travers ce travail) et les non-professionnels (engagés dans la musique pour une activité de loisirs).

 

En tant qu’acteurs de la vie musicale européenne, notre motivation pour développer l’Agenda européen de la musique repose sur les convictions suivantes :

  • La participation active à la musique pour chaque citoyen est un droit de l’homme.
  • La musique représente et promeut activement des valeurs qui unissent les Européens tels que la diversité, la tolérance, l’égalité, la liberté et la solidarité.
  • La musique, en tant que moteur puissant de l’épanouissement personnel et sociétal peut jouer un rôle important dans la société en matière d'’identité et d’inclusion.
  • L’éducation musicale apporte des avantages incommensurables à l’individu et à la société dans son ensemble.
  • La musique s’adapte au changement et doit exploiter davantage le potentiel de la technologie.
  • La contribution de la musique à l’économie est importante et doit être reconnue

 

Les chapitres de l’Agenda :

Éducation et accès à la musique

Diversité

Façonner la société

Technologie

Mobilité

Reconnaissance

Diffusion

Collecte et analyse de données

Coopération et partenariat