Plate-Forme Interrégionale D'échange et de coopération pour le développement culturel

Faire de la musique : que dit la recherche ?

14 mai 2020

Le professeur Christian Kähler et le Dr Rainer Hain de l’université militaire de Munich ont mené des expériences avec des chanteurs et des musiciens d’orchestre pour déterminer si la pratique musicale peut propager le coronavirus. Les premiers résultats de l’Institut de mécanique des fluides et d’aérodynamique sont encourageants : l'air n'est en mouvement qu'à 0,5 mètre de la bouche, ce qui relativise la propagation du virus selon les responsables de l'étude. Le professeur Kähler recommande toutefois distance de sécurité de 1,5 mètre ente les chanteurs pour éviter une infection par gouttelettes. Pour la trompette, le trombone et l’Euphonium, le mouvement d’air est également de 0,5 mètre, mais la clarinette, le hautbois et le basson ont déplacé l’air de plus d’un mètre et les flûtes ont atteint une portée encore plus grande. Ces premières  conclusions, traduites de l’allemand, ne sont pas définitives, mais encourageantes pour une reprise des pratiques musicales collectives.

2020_FaireMusiqueCovid0513