Plate-Forme Interrégionale D'échange et de coopération pour le développement culturel

Budget de la culture pour 2022

26 septembre 2021

La mission Culture de l'État dans le Plan de Loi de Finance (PLF) 2022 d’un total de 4,083 milliards d'euros, présenté le 22 septembre par Roselyne Bachelot, comprend 3,274 Md€, avec 259 M€ de mesures nouvelles, soit une hausse de 8,6 % par rapport à la LFI 2021 et doit permettre de sortir de la crise, d'accompagner la reprise d'activité de tous les secteurs culturels, de réarmer durablement les politiques culturelles et de garantir, dans la durée, notre capacité à réinventer le secteur culturel. Il se répartit entre :

  • 1,019 Md€ pour le programme Patrimoines (175), soit +0,7 %,
  • 908,9 M€  pour le programme Création (131), soit une hausse de 5,6 %,
  • 757,8 M€ pour le programme Transmission des savoirs et démocratisation de la culture (361), soit +31,4 %,
  • 90,8 M€ pour le programme Soutien aux politiques culturelles (224) dédié au financement des fonctions supports du ministère (hors dépenses de personnel), soit +5,2 %, avec une mesure nouvelle de 4,5 M€ pour poursuivre la nécessaire digitalisation du ministère.

10 M° € sont fléchés sur les festivals, les crédits déconcentrés sont en hausse de 4% et le soutien aux artistes de 5,6%. La généralisation et l'évolution du pass Culture bénéficient de 140 M° € supplémentaires sur un total de 189 M° €.

Les dépenses de personnel du ministère (inscrites dans le programme 224) s’élèvent à 496,8 M€ (en hausse de 3,7 % par rapport à la LFI 2021), dont 13 M€ seront affectés au « plan quinquennal de rattrapage indemnitaire du ministère ».

Par ailleurs la ministre a annoncé que l’exonération de la taxe sur les spectacles de musiques actuelles et de variétés est prolongée jusqu’au 31/12/2021. Assurée par le CNM, elle était suspendue depuis le 17/03/2020, devait initialement reprendre début 2021 mais a  fait l'objet d'une nouvelle période d'exonération jusqu'au 30/06/2021.