Plate-Forme Interrégionale D'échange et de coopération pour le développement culturel

Aide à la reprise : mise à jour des guides Culture

9 septembre 2020

Le 7 septembre le Ministère de la Culture à publié les mises à jour des différent guides d’aides à la reprise édités au début de l’été pour les lieux culturels et le spectacle vivant, avec des annexes pour différentes disciplines.

Revue des principales nouveautés :

Pour le spectacle vivant, sont rappelées et détaillées les responsabilités de l’employeur et des salariés conformément au droit du travail et au regard de la santé des salariés et de la prévention des risques, pour mettre en place plan stratégique d'organisation du travail et un protocole sanitaire en dialogue avec le CSE de l’entreprise (accord pour celles de plus de 50 salariés) : organisation des espaces de création, de répétitions, de représentations et des locaux techniques, reprise des répétitions, de la construction des décors, de création des costumes, lumières, sons, … mais aussi des résidences et des représentations.

Pour les salles de spectacle, on distingue à présent les zones de faible circulation du virus où une place = un spectateur avec masque et les zones de circulation actives avec une distance d’1 siège sur 2, mais toujours pas de spectacles debout.
Pour les activités d’Action culturelle et d’Éducation Artistique et Culturelle, le port du masque et le respect des règles de distanciation physique n’est plus obligatoire pour les activités artistiques dont la nature même ne le permet pas (contact humain inhérent à la pratique, comme porté en danse ou acrobatique, trapèze, adage …), aux seuls moments où elle est indispensable à la pratique. Elles doivent cependant prendre en compte les spécificités des secteurs concernés (scolaire, médiathèques, petite enfance …) et respecter les gestes barrières et équipements de protection personnels, en plus des règles d’accueil, de contrôle, d’aménagement de sécurité, des vestiaires …

Les recommandations pour les conservatoires classés et lieux d’enseignements artistiques prennent en compte les 3 scénarios de contrôle de l’épidémie, avec une priorité sur la vigilance concernant les contrôles et conditions d'accès aux établissements. Là aussi, le port du masque et le respect des règles de distanciation physique n’est plus obligatoire pour les activités artistiques dont la nature même ne le permet pas. Des recommandation spécifiques sont requises pour les pratiques chorégraphiques, les arts du cirque, les pratiques musicales et théâtrales : port du masque recommandé, aération, lieux ouverts voire en extérieur, distance de 2 mètres autant que possible, 2 à 5 mètres pour le théâtre réduite à 1 mètre pour les comédiens, les techniciens et pour les pratiques instrumentales collectives (1,5 pour les instruments à vent), désinfection des instruments, du matériel (avec stockage 24 heures avant réutilisation) et des sols, vigilance accrue en chant choral pour les personnes de plus de 65 ans et fragiles, distance de 3 à 5 mètres pour l'enseignant/ chef de chœur, de 1,5 mètres radiale et en ligne de préférence pour les chanteurs en ensemble et si possible en rangs décalés, privilégier le matériel numérique, partitions à usage personnel plastifiées et désinfectées, nettoyage des micros avant de changer de mains avec protection adéquate et lavage des mains avant et après utilisation, quarantaine de 48 heures du matériel HF, kit personnel de maquillage, costumes remisés par les comédiens après utilisation pendant 24h …

Des fiches pratiques danse et cirque, musique et théâtre viennent compléter ces protocoles. Elles proposent notamment une phase préalable à la reprise d'activité pour les établissements et  compagnies en tant qu'employeurs, un accompagnement des artistes pour se préparer à la reprise : condition physique, santé, moyens matériels et conditions sanitaires, dont les limites des masques pour les pratiques intensives, la sécurité et la confiance dans les contacts physiques (danse et cirque), l’organisation du travail (rythmes, espaces et déroulement des répétitions, processus et équipe pédagogiques …), la concertation avec les partenaires (collectivités, lieux des répétitions et de diffusion …), le phasage de la reprise pour les pratiques collectives (par petits groupes pour s’approprier les nouvelles mesures)

Des protocoles sont également prévus pour :

  • Les festivals,
  • Les activités des ateliers d'artistes, ateliers partagés, résidences et à la gestion des collections
  • Les opérations d’archéologie préventive
  • Les séances de cinéma et le cinéma en plein air,
  • Les musées et monuments,
  • Les services d’archives,
  • Les librairies,
  • Les espaces d’exposition

Guides d’aides à la reprise du Ministère de la Culture