Plate-Forme Interrégionale D'échange et de coopération pour le développement culturel

12 propositions du Sénat pour la réouverture des lieux culturels

13 avril 2021

Les préconisations de la mission d'information sur la réouverture des établissements culturels, les festivals, les expérimentations cliniques, le passeport vaccinal et le soutien de l'État, présidée par Bernard JOMIER et rapportée par Roger KAROUTCHI et Jean-Michel ARNAUD, a été présentée le 13 avril. Elle fait suite aux  tables rondes organisées avec des professionnels du secteur culturel et des épidémiologistes :

  • Rouvrir les lieux culturels en format assis dès la levée des mesures de restrictions en vigueur depuis le 3 avril, avec réservation préalable
  • Des conditions strictes : distanciation et mesures de prévention, faciliter la circulation et réduire les files d'attente, fermeture des espaces de restauration et de buvette
  • Des jauges réduites et accélérer et d'amplifier les expérimentations cliniques dans différentes configurations pour déterminer les conditions dans lesquelles les concerts pourraient être de nouveau autorisés
  • Des autorisations au cas par cas par le préfet, en concertation avec les collectivités territoriales concernées, en particulier pour les festivals qui devraient aussi bénéficier d’une garantie financière del’État,
  • Par d’obligation du passeport vaccinal qui serait discriminatoire, du moins tant que l'ensemble des citoyens n'est pas mis en situation de se faire vacciner,
  • Maintenir les aides tant que les jauges seront réduites et des aides pour équiper les salles avec de systèmes d'aération et de ventilation plus adaptés et pour amplifier le soutien pour développer leur offre numérique

La réouverture des établissements culturels doit être envisagée de manière progressive et strictement encadrée pour ne pas constituer un facteur de contamination, en fonction des facteurs de risques, des jauges (évolutives au rythme de la crise sanitaire), de protocoles sanitaires stricts et de contrôle renforcés. La réouverture ne doit pas entraîner la fin des aides de l’État car elle aura un coût, mais leur réduction doit être progressive pour accompagner le monde de la culture.

Mission du Sénat