Plate-Forme Interrégionale D'échange et de coopération pour le développement culturel

Pour le soutien aux politiques culturelles en Ile-de-France, à l'ARIAM et ARCADI

16 janvier 2017

Communiqué

16 janvier 2017

Après la fermeture de Culture O Centre en 2016 et la liquidation en cours du Transfo en Auvergne, ce sont plus de 70 emplois et les missions portées par les organismes associés de la Région Ile-de-France qui sont aujourd'hui menacés de disparition.

La Plate-forme interrégionale (PFI) regroupe 16 structures régionales (agences régionales du spectacle vivant et missions voix), véritables espaces d'expérimentation qui agissent de manière structurante dans la mise en œuvre des politiques publiques de la culture, en appui des collectivités territoriales, en particulier des régions, en faveur du développement et de l'aménagement culturel des territoires.

Dans un contexte de profondes mutations et de réorganisation des territoires, la PFI tient à rappeler son attachement à la nécessité d'assurer la continuité de ces missions et de ne pas perdre les compétences et savoir-faire acquis au fil des ans.

Nous attirons l'attention de tous – élus, collectivités territoriales et responsables culturels – en particulier sur les coopérations existant entre les structures régionales en matière de mutualisation des compétences et des ressources, de conseil et d'accompagnement des artistes, des enseignants et responsables des pratiques artistiques amateurs, ainsi que des porteurs de projets, notamment au travers de dispositifs infra et interrégionaux.

Ces partenariats sont le fruit de nombreuses années de collaborations et d'un savoir-faire auquel l'ARIAM (une des toutes premières agences régionales) et ARCADI ont pris une part importante, tant au niveau régional, au bénéfice des acteurs culturels et de nombreuses collectivités du territoire, qu'au niveau interrégional, au travers des coopérations initiées par ces structures ou auxquelles elles ont pris part sur l'ensemble du territoire national.

La baisse, voire l'arrêt, de la subvention régionale pour les agences de la région Ile-de-France nous apparaîtrait comme l'expression d'un appauvrissement culturel du territoire et, à ce titre, très préoccupante. Nous sommes convaincus de la nécessité de pérenniser des outils et des services proposés aux acteurs culturels et au public par les organismes territoriaux pour créer des synergies et des dynamiques collectives et accompagner les collectivités dans la mise en œuvre des politiques d'aménagement culturel des territoires.

Anne-Marie Jean, présidente

communiquepfi-idf20170116